Les MDPH sont nées de la loi du 11 février 2005 : loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

La MDPH est un lieu unique d’accueil. Elle exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille ainsi que la sensibilisation de tous les citoyens au handicap.

Je suis atteinte d’une surdité profonde et lorsque mes appareils auditifs classiques ne m’ont plus apporté aucune compréhension de la parole, l’équipe ORL du CHU a conclu que seule l’efficacité d’un implant cochléaire serait en mesure de réhabiliter en partie mon audition.

La Vie Quotidienne est un élément essentiel de votre dossier qui doit refléter votre quotidien, sans vous limiter, car il servira à l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH pour évaluer les besoins en compensation de votre enfant, ses attentes, ses aspirations, ses choix de vie, ses ambitions et ensuite lui accorder certaines aides ou formuler des orientations.

Lorsqu’une surdité s’aggrave, les aides auditives, « amplificateurs de sons », ne suffisent plus pour communiquer. L’implant cochléaire qui stimule directement le nerf auditif est alors la solution la mieux adaptée.

La carte mobilité inclusion avec mention invalidité (qui remplace les anciennes cartes d'invalidité, celles ci restant valables jusqu'à leur date d'échéance) est délivrée par la MDPH de son département à toute personne présentant un handicap au moins égal à 80%.
Le taux pour une surdité est calculé très simplement, en fonction d'un barème prenant en compte l'audiogramme tonal réalisé sans appareil et sans implant cochléaire. La présence d'acouphènes augmente le taux obtenu. La surdité totale (c'est souvent le cas pour un porteur d'implant cochléaire) entraîne automatiquement un pourcentage de 80 %.
Pour obtenir cette carte, il faut remplir le formulaire CERFA MDPH 15692*01 et le déposer à la MDPH de votre département ainsi que les pièces jointes qui sont mentionnées, et notamment un certificat médical datant de moins de 6 mois, accompagné d’un audiogramme réalisé sans aucun appareillage.

L'obtention de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé est nécessaire pour pouvoir bénéficier des aides mentionnées dans la rubrique "vie professionnelle" .

La demande se fait à la MDPH, via le même dossier que la demande de carte d'invalidité, mais avec des informations supplémentaires à fournir.

Pour tout savoir sur les avantages liés à cette reconnaissance et sur la procédure pour l'obtenir :

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1650.xhtml

 

Ce texte retranscrit une présentation des MDPH faite à Nancy en novembre 2008. Attention, les montant des proses en charge sont encore très variables suivant les départements, mais cela peut toout de même donner des idées sur ce qui se fait.