Une association

CISIC, créée il y a 18 ans, rassemblant 6000 membres, adultes implantés et parents d'enfants implantés.

Une équipe de bénévoles tous implantés ou parents d'enfants implantés, qui témoignent et partagent leurs expériences. 

Vous pourrez les rencontrer lors de permanences organisées à Paris et en région.

carte cisic

 

Adhésion CISIC

Assurance implant cochléaire

Pour adhérer à l'association et recevoir régulièrement nos informations :

🌐 Adhésion CISIC en ligne

Pour assurer votre implant cochléaire, CISIC propose à ses adhérents la souscription d'un contrat d'assurance exclusif sans franchise et sans vétusté :

📝 Souscription à l'assurance Groupama

convention accueil

L'implant cochléaire

Etes-vous concerné ?

Vous trouverez sur cette page des informations: 

L’association met à votre disposition un guide de 60 pages qui rassemble un grand nombre de témoignages et de conseils, issus des expériences de chacun.

 image lambition dentendre

 

64 % qualifient leur écoute de naturelle ou presque naturelle 

Qualité transparent V2

Comment qualifiez-vous l'écoute avec l'implant cochléaire ? 

54 % identifient des mots dès les premiers jours

delai comprénehion transparant

Au bout de combien de temps avez-vous pu ?

58 % téléphonent 

Téléphone transparent

Pouvez-vous téléphoner avec l'implant cochléaire ?

Permanences

Prochaines réunions

Lyon - Rencontre annuelle & AG CISIC

Le Sam, 27. novembre 2021

Scoop-It

AB Logos CMYK BLUEOticon Medical

      

 

 

Sacha photo cisic

Cause de la surdité : Diagnostic à 1 mois ½ de vie, infection à CMV (diagnostic remis en cause à ce jour).

Autres troubles à la naissance : anomalies de la substance blanche, hypotonie axiale.

Notre fils a été appareillé dès ses 4 mois avec des contours auditifs classiques. Mais malgré ses aides auditives, il ne réagissait à aucun son / bruit (pour donner un exemple, il ne réagissait pas à un klaxon de moto). Nous avons commencé dès ses 9 mois l’orthophonie, et nous avons également commencé à utiliser quelques signes pour que notre fils nous comprenne et se fasse comprendre, car le langage oral ne se développait pas. Malgré un diagnostic précoce de sa surdité, notre fils n’a été implanté qu’à ses 2 ans ½ d’une oreille. Nous avons tout de suite vue la différence, il a réagi pour la première fois aux sons à son activation !

S’en suit plusieurs réglages et un suivi orthophonique. Mais malgré cela rien ne bouge au niveau du langage, il ne progresse pas beaucoup. De plus, notre fils n’est pas très coopératif en séance : nous avons 1h 30 de route aller – retour et 45 min de séance deux fois par semaines. En septembre 2017, il rentre à l’école (« normale » avec une AESH), il fait de légers progrès en début d’année mais après plus rien… En Mai 2018, notre fils a alors 4 ans, nous sommes à plus d’1 an ½ d’implantation, il ne dit pas de phrase, même courte, il ne dit que quelques mots, la prononciation est limitée. Je vois défiler sur des groupes une méthode dite « AVT », je me penche plus dessus même si j’avais vu cette méthode passée il y a plusieurs mois… J’en ai marre, je veux que mon fils avance, je veux l’aider, je demande alors des témoignages à des mamans et de l’aide sur comment faire avec mon fils. Aidée par ces mamans je mets donc en place mon plan d’actions. Mon fils avance mais je débute, je fais des erreurs je suis trop scolaire… mon fils se bloque. Je fais différemment, je m’adapte, je tiens bon. Je suis prise pour une illuminée vu que cette méthode est peu connue mais je sais qu’elle fera avancer mon fils. Je demande l’arrêt de la LSF et la LPC. Les séances orthophoniques se passent de plus en plus mal, nous arrêtons donc la prise en charge avec l’orthophoniste qui suit mon fils depuis des années, et nous recherchons une prise en charge plus de proximité. Je demande le suivi par une orthophoniste /thérapeute AVT, elle me donne des conseils, mon fils fait d’énorme progrès en fin d’année 2018, grâce à cette prise en charge. Il fait maintenant de petites phrases (courtes 2/3 mots), il prononce mieux, comprend mieux également, mais nous sommes quand même dans l’interrogation d’un trouble du langage associé. Des examens complémentaires sont en court je ne peux en dire plus à l’heure actuelle. Ce que je peux dire c’est que grâce à l’AVT, mon fils est enfin entré dans le langage et même si notre chemin est semé d’embuches il n’aura jamais autant progressé que depuis que nous avons choisi l’AVT.

 

Katia