Je suis « maîcresse d’école » et sourde profonde. J’anime une classe de petits, et auparavant de tout-petits depuis de nombreuses années.

 

Sylvie V. de Colmar (Alsace), 41 ans, implantée le 11 septembre 2008 au CHU Hautpierre de Strasbourg après 31 années de surdité.

(Système Nucleus Freedom - Cochlear)

Ma surdité évolutive date depuis ma naissance puisque l'oreille gauche n'a jamais entendu. Mes parents s'étaient aperçus à l'âge de 2 ans que mon audition était déficiente et que j'avais quelques défauts de prononciation. Malgré les consultations auprès de spécialistes, aucun professionnel n'a voulu reconnaître que mon problème de prononciation venait de ma mauvaise audition. Les années passèrent et c'est en septembre 1977 (âgée de 10 ans) que mon audition s'aggrava subitement.

"Je suis née entendante, puis un jour de novembre 1989, mes oreilles se sont mises à bourdonner, des bruits de cocottes minutes, des ronflements."

http://nad0906.skyrock.com/

 

"Je souffre depuis l'âge de 32 ans d'une surdité évolutive dans les aigus, pendant dix ans j'ai porté des prothèses de plus en plus évoluées et malgré l'arrivée des prothèses numériques en 1992, la perception de la parole était très aléatoire."

"L'implant est un bouleversement majeur dans ma vie et cela m'ennuyait de ne pas pouvoir faire comprendre à ceux qui me voyait écouter avec étonnement les bruits ce que j'entendais et ce que je ressentais vraiment."

"Je suis née bien entendante mais un vécu très difficile et une succession d’erreur ont fais de moi une sourde profonde à l’âge de 30 ans."

Je m'appelle Danielle et j'ai 45 ans.

J'ai une pensée pour tous les sourds,enfermés dans leur bulle,et je leurs dit:"foncez si vous voulez vous faire implanter !!!!".

"La lente dégradation de mon oreille gauche se poursuivit au fil des mois. L’oreille droite atteinte à son tour m’amena de nouveau en consultation à partir de 1990. [...] En mars/avril, la chute fut brutale.Seules les fréquences graves échappèrent au naufrage. L’appareillage ne pouvant dès lors qu’amplifier des bruits ambiants mais sans aucune compréhension, je le mis de côté."

"Mes problèmes d’auditions sont sans doute anciens, et évolutifs, mais je n’en ai toujours aucune certitude… ; En fait, j’ai vécu sans réellement m’en préoccuper pendant des dizaines d’années"

"Très désagréable » m’a dit le médecin « mais parfaitement bénin » . Ben voyons, 5 heures après j’étais sourde d’une oreille, je me suis couchée en me disant que puisque c’était bénin demain ça irait mieux. Et bien non, patatrac, à 8 heure du matin qu’elle ne fut pas ma surprise de me retrouver dans un silence absolu."

"Mes parents étaient sourds, ma mère était sourde de naissance et mon père avait eu une surdité évolutive, devenue totale à l'adolescence, comme sa sœur et sa mère."

"Très simplement, pour ceux qui n’en ont encore jamais entendu parler, je vous dirais que la drépanocytose est une maladie héréditaire du globule rouge [...] C’est ainsi qu’au cours d’une crise de ce genre j’ai perdu l’oreille droite en 1994."

 

L'intention de ce document est de présenter les points qui me semblent les plus utiles concernant mon expérience d’implanté.