Un implant cochléaire est un dispositif médical électronique destiné à restaurer l'audition de personnes atteintes d'une perte d'audition sévère à profonde et qui comprennent difficilement la parole à l'aide de prothèses auditives. Cet article décrit en détail comment il fonctionne. Il est illustré par les photographies de différents modèles d'implants et des processeurs associés.

Aujourd'hui, il existe dans le monde 4 fabricants d'implants cochléaires non expérimentaux, listés dans cet article par ordre décroissant du nombre total d'implants posés.

Vous retrouvez en ligne sur le site de la haute autorité de santé, les différents rapports qui ont été rédigés afin de préparer la prise en charge des implants cochléaires par l'Assurance maladie.
Ces rapports ont également pour objectif d'informer les professionnels afin d’améliorer la prise en charge des patients succeptibles d'en bénéficier.

Le coût global de l'implant cochléaire est estimé à environ 45 000 €.
Il comprend les bilans pré-opératoires, l'opération, l'implant lui même et la prise en charge post opératoire (réglages, rééducation).

En France, ce coût est pris en charge pour les personnes bénéficiant des prestations de la sécurité sociale.

Résumé de l'intervention du Dr Didier Bouccara, service ORL, Hôpital Beaujon, AP-HP, lors de l'AG CISIC 2009

Grâce aux progrès technologiques appliqués à l’implant cochléaire en terme de traitement du signal, l’indication d’implantation cochléaire bilatérale se discute de plus en plus souvent chez l’adulte. La  mise en place de recommandations par les autorités sanitaires a contribué à en préciser les applications par les centres d’implantation.