Réponses à quelques questions posées lors de l'atelier MED-EL du 19 novembre 2003 à Paris

http://picasaweb.google.fr/associationCISIC/20031119Medel

 

Q1 : Y a-t-il quelques indications contre les ultra sons ou le laser utilisé chez le dentiste ?

  • En général le traitement par laser à l'intérieur de la cavité buccale ne présente aucun risque sur l'implant.
  • Les ultras sons sont quelques peu différents. Nous avons fait quelques essais jusqu'à 500W/m2. Néanmoins nous ne pouvons pas garantir que cette limite n'est pas dépassée pendant le traitement. Donc le traitement dans la région de la tête et du cou est contre indiqué.

C'était le rapport de notre département de QM.

 

Q2 : Les sports sub-aquatiques sont-il possibles ? Si oui jusqu'à quelle profondeur ?

 - Vous trouverez ci-joint deux papiers abordant cette question.
Malheureusement, je n'ai pas une réponse simple à vos questions.
En général,  l'implant peut résister à des pressions beaucoup plus élevées que celle se produisant pendant la plongée autonome normale.
Il y a toutefois quelques autres risques pour les porteurs d'implant cochléaire:
- en général les utilisateurs d'implants cochléaires ont plus de problèmes d'équilibre dus à l'impact de la structure de l'oreille interne. Ceci est considéré un problème grave dans la plongée. Par conséquent, un médecin ORL devrait examiner le patient et confirmer son aptitude à la plongée.
- Il y a un risque restant dû aux lunettes de plongée ou au bandeau ou cagoule. Ces éléments pourraient appliquer la pression directement sur l'électrode. ou même frotter sur le côté l'implant. Donc le patient devrait faire attention plutôt en manipulant les lunettes, et même protéger le côté de l'implant.
- En général nous pouvons dire que l'implant résiste pour des profondeurs inférieures à 15m. Nous ne savons pas les risques médicaux encourus.
- Finalement le patient doit enlever le processeur ! :-)

Pour résumer, la profondeur n'est pas le risque majeur, mais le patient doit être conscient des risques additionnels.

 

Q3 : Que savez vous sur le micro link PHONAK ?

A ma connaissance il y a trois modèles de micro link Phonak :
- CI : est égal au système de miniFM de Bruckhoff, donc il y a quelques problèmes en le reliant au processeur de Tempo+. veuillez voir le guide de FM pour de plus amples informations.
- CI+ : est égal au système de Bruckhoff miniFM+. veuillez voir le guide de FM pour de plus amples informations.
- MLX : nous vérifions un adaptateur de Phonak pour le relier au processeur de Tempo+. Les essais ne sont pas encore terminé.

Conseillez aux patients de demander le système micro link CI+.

 

Q4 : Les piles VARTA POWER ONE ont une forme très spéciale. Si un patient emploie ce genre de batterie, est-il possible qu'il puisse casser le couvercle de batterie ?

- Selon nos ingénieurs chargé des essais, les VARTA ont les mêmes dimensions que les batteries de RAYOVAC.  Ils n'ont vu aucun problème avec les batteries VARTA dans leurs essais. Peut-être vous pourriez m'envoyer un échantillon de ces batteries.

 

Q5 : Que savez vous sur le système d'induction ?

Je suppose que vous vous référez aux systèmes de boucle inductive dans les églises et ainsi de suite. Les patients de MED-EL peuvent employer le TeleMic (nr d'ord.. 2914). il contient un microphone externe et une boucle inductive.

 

Q6 : Sur la position de téléphone (bouton de sensibilité) tout les patients nous ont dit qu'ils sont ressenti comme si le processeur était éteint. Quand j'ai examiné l'appareil de contrôle de microphone du processeur à Innsbruck, j'ai senti la même chose (aucun son ...) comment pourriez vous expliquer ceci ?

Et bien en fait, cela dépend du réglage individuel du processeur. En général un processeur avec un programme sur des valeurs 'basses' de MCL montrerait l'effet. Nous plus ou moins avons surmonté cette recommandation pour un arrangement de téléphone. Les tests cliniques montrent qu'en général le réglage normal - que le patient utilise dans la vie quotidienne - est également le meilleur pour l'usage du téléphone.

 

Pour la prochaine réunion, nous voulons présenter toutes les possibilités de raccordement avec les adaptateurs TV ou la radio. Comment pourrions-nous contrôler le matériel dont nous avons besoin ?

  • Pour connecter (uniquement) des appareils fonctionnant sur piles ou batteries, MED-EL fournit différents types de câbles d'adaptation.
  • Nous avons décidé de ne pas concevoir d'interface spécifique pour les appareils alimentés sur le secteur. En effet, les systèmes FM ou infrarouge disponible dans le commerce conviennent très bien pour cet usage et sont moins coûteux que ne le serait un ampli d'isolement. Par conséquent, conseillez aux patients d'essayer un système FM ou infrarouge.