Conférence "intérêts et limites de l'implant cochléaire" ayant eu lieu Le 25/03 à 18h animée par le Professeur Mondain.

http://picasaweb.google.fr/associationCISIC/20080325Montpellier

Cette conférence a été organisée par L'ARIEDA de Montpellier (Président Mr Quentin).

Durant son intervention le Professeur Mondain a tout d'abord fait un bref exposé sur l'anatomie de l'oreille puis la description de l'implant cochléaire .

Il a ensuite évoqué le principe de la prise en charge en particulier pour les enfants:

 

-réhabilitation du canal auditif :prothèse auditive ou implant cochléaire?

-faciliter les acquisitions et rééducation orthophoniste adaptée au niveau de l'enfant

-education école/parents/ortho/éducateurs.

Il a précisé que pour un enfant ,l'opération devait se faire avant l'age de 7 ans,sinon l'acquisition de la parole serait pénalisée.

Il a notamment préconisé le test auditif dés la naissance.

Ensuite il a abordé 3 questions auquelles il a répondu:

1)l'implant doit-il amener un bénéfice supplémentaire par rapport à la prothèse

en terme de perception de la parole?

R: Oui apres évaluation audiologique(audiométrie et orthophonie)

2)l'implant est il possible pour des raisons orthophoniques ?

R: oui selon les résultats de l'examen de radiologie.

3)l'équipe ,les parents (et l'enfant s'il est en age de comprendre) sont ils favorables

à la pose d'un implant et le projet oraliste a t-il été retenu?

R:oui apres discussion avec les parents ,l'enfant et les intervenants du milieu médical.

Le professeur Mondain a bien précisé que cette conférence avait pour objectif de démystifier l'implant et donc ensuite les patients sont libres de leurs choix.

Puis la parole fut donnée au public:

s'exprimèrent des témoignages de personnes implantées dont la plupart satisfaites,et de personnes sourdes non imlantées dont la plupart

en faveur de la langue des signes.

Les questions et remarques qui ont fusées :

-pour un sourd non implanté ,il percoit les bruits par les vibrations et le visuel.

-la plupart des implantés et même des entendants pensent que le langage des signes peut être un complément interessant pour communiquer avec les sourds utilisant le langage des signes.

- 1 % des patients implantés ne portent pas l'implant pour diverses raisons.

-problème des parents sourds alors que l'enfant peut être implanté .(choix personnel)

-en cas d'intervention IRM sur un implanté? Réponse de Mr Mondain: on enlève juste l'aimant qui est sous la peau et on le remet.

-problème cardiaque pour un implanté :éviter le defribilliateur au profit du massage cardiaque.

-Prise en charge financière des implants externes en cours d'examen par le ministère de la santé réponse probable vers fin juin 2008